EDITION 2018

Après le succès incontestable de ses deux précédentes éditions, le Festival du Cinéma Aborigène Australien est placé cette année sous le signe « Connection to Country », qui aborde sous plusieurs angles l’interdépendance entre les populations aborigènes et la terre. En tout, ce sont pas moins de dix films qui seront présentés pendant les quatre jours de la manifestation, dont la plupart sont des avant-premières.

Le festival s’agrandit en 2018 avec l’inclusion d’un programme immersive Hors Les Murs (LA GÉODE, SALON DE LECTURE JACQUES KERCHACHE : MUSÉE DU QUAI BRANLY AINSI QUE LE PLANÉTARIUM).

Tandis que l’organisme gouvernemental australien Screen Australia fête les 25 ans des fonds destiné aux cinéastes aborigènes cette année notre festival est ravie de valoriser cet riche patrimoine par l’inclusion en 2018 de la réalité virtuelle ainsi que des rencontres et des projections des long-métrages et documentaires.  La culture aborigène est reconnue comme catalyser pour la durabilité environnementale. Notre festival vous fera découvrir cette patrimoine unique au travers le meilleur de la nouvelle vague aborigène et tout cela dans une ambiance estivale à Paris

(Greta Morton Elangué,  Directrice Artistique du Festival)

 

En  PRÉSENTATION SPÉCIALE La Bombe Down Under- Regards Croisé ; deux films qui se parlent et qui nous révèlent les effets dévastateurs des essais nucléaires sur les populations autochtones en Australie et en Polynésie :

COLLISIONS de film VR de Lynette Wallworth (primé d’un EMMY en 2017), avec Nyarri Morgan.

« Cette histoire que je porte en moi depuis nos grands-pères et nos grands-mères, ce n’est pas seulement mon histoire, c’est celle de nous tous, merci. »

Nyarri Nyarri Morgan

COLLISONS, est un voyage immersif au fond du désert australien Pilbara sur les terres du vieil aborigène Nyarri Morgan et de la tribu Martu, qui vécurent hors contact de la civilisation occidentale jusque dans les années 60. Nous partons en immersion avec Nyarri sur cette fameuse rencontre pour revivre l’impact de la collision dramatique entre le monde traditionnel de Nyarri et le nouveau monde occidental de science et de technologie : le moment où, sans contexte ni avertissement, il est témoin d’un essai nucléaire

et

en avant-première française le long-documentaire de ANNICK GHIJZELINGS

MA’OHI NUI, AU CŒUR DE MON PAYS  

qui a fait son sorti mondial au Berlinale 2018!

SÉANCES SPÉCIALES, Rencontres, Coups de Cœurs dont l’avant première de JASPER JONES de la réalisatrice aborigène RACHEL PERKINS, un FOCUS Films Sur l’Art’ qui présente le documentaire profondément émouvant NAMATJIRRA PROJECT sur l’artiste aborigène Albert Namatjira  ainsi que des nombreuses Avant-premières ZACHS CEREMONY d’Aaron Pedersen et PUTUPARRI AND THE RAINAMKERS de Nicole Ma, viennent compléter une programmation riche et résolument engagée.

En soirée de clôture CHARLIE’S COUNTRY (LE PAYS DE CHARLIE) long-métrage qui repose entièrement sur les épaules du comédien phare aborigène DAVID GULPILILet qui lui vaut le titre du Meilleur Acteur au festival du Cannes en 2014.